Close

Sous-catégories

Age

Prix

0 € - 870 €

Percussions 

Il y a 6 produits.

La famille des percussions est très riche ! Elle regroupe des instruments fabriqués avec différents matériaux tels que le bois, le fer ou la peau.
Les instruments à percussion trouvent notamment leur place dans le cadre scolaire pour plusieurs raisons : la diversité sonore des instruments et la variété de gestes à réaliser pour produire des sons.
Les instruments à percussion sont aussi l'occasion de faire découvrir des modes de fabrication mais aussi aborder l'histoire et la géographie en comparant ceux originaires d'Afrique, du Brésil ou d'autres régions du monde.
Les percussions offrent de multiples possibilités pour accompagner toutes les musiques en rythme.

Sous-catégories

  • Malles et ensemble...

  • Bongo, cajons

    Le bongo est un instrument à percussion très présent dans toute la musique latine. Il fait partie des percussions à peaux.
    Le bongo se place entre les genoux et le musicien en joue avec les doigts des deux mains, en variant, les sonorités graves et aigues.

    Le cajón est une caisse en bois avec un timbre situé sous la plaque supérieure qui vibre lors de la frappe sur l'instrument. Cet effet sonore est très ressemblant à la caisse claire de la batterie.
    Le cajón se joue en étant assis dessus, de manière équilibrée. En fonction de l’endroit de la frappe, on peut varier les sonorités aigues ou plus graves.

  • Tambourins, bodhrans

    Le tambourin est un instrument de percussion de la famille des peaux ; il est constitué d'un cerclage de bois sur lequel est tendue une peau animale ou plastique.
    Pour produire des sons, il suffit de frapper la surface en peau avec le pouce, le bout des doigts ou la paume de la main, selon l’effet sonore recherché. Cet instrument léger est facile à manipuler par les enfants ; il est couramment utilisé pour l’éducation au rythme.
    Il existe une diversité de tambourins provenant de différentes parties du monde ; souvent de forme circulaire, on peut le retrouver en forme de demi-lune, avec ou sans cymbalettes comme le pandeiro brésilien ou le tambourin de basque.
    Le Bodhran est un tambour sur cadre traversé de deux barres formant un croisillon garni d’une peau de chèvre : il se joue avec une baguette à deux embouts.

  • Claves, tubes résonnants,...

  • Triangles, cymbales,cloches

    Le triangle, la cymbale et la cloche sont trois instruments de musique de la famille des idiophones.
    Le triangle est constitué d'une barre métallique en forme de triangle qui produit, lorsqu’il est frappé à l’aide d’un battant, une sonorité scintillante évoquant étoiles, féérie et magie.
    La cymbale est un disque de métal qui produit un son fracassant. Il suffit de percuter l’instrument à l’aide d’une baguette ou une autre cymbale.
    La cloche est un instrument de percussion métallique en forme de tambour ouvert et évidé d'une seule pièce qui résonne après avoir été frappé. La partie qui frappe le corps de la cloche est un maillet ou un battant.

  • Boomwhackers

    Les Boomwhackers sont des tubes colorés de différentes couleurs et longueurs. Chacun de ces tubes sonores produit une note précise.
    Très utilisés dans le cadre de l’apprentissage rythmique, cet instrument favorise le jeu collectif. La coloration des tubes est une solution pour enseigner la musique sans utiliser le solfège. Il suffit de mettre en place une pédagogie basée sur un système de codage.

    Les Boomwhackers proposent différentes gammes diatoniques ou chromatiques, alto et basse. Il existe des capsules plastiques appelées « octaveurs » à adapter à une extrémité d’un tube pour obtenir la même note mais d’une octave inférieure.

  • Maracas, hochets

    Percussions de la famille des instruments à secouer, les maracas et hochets enferment des graines ou du sable dans une enveloppe faite de calebasse, de rotin tressé, de bois ou de plastique.
    Originaires d’Amérique du sud, les maracas sont organisées par paire et produisent des sonorités aigües pour une et grave pour l’autre.
    Les hochets sont présents depuis la période néolithique ; même maintenant, on prête très souvent le pouvoir de faire fuir les mauvais esprits.
    Le hochet est le premier vrai instrument de musique que l’enfant peut faire sonner. En effet, comme le bébé réalise aisément le geste « secoué » cet objet sonore est le jouet d’éveil musical par excellence.
    A l’intérieur, on peut trouver un grelot qui produira un son selon la manipulation du hochet : ainsi, l’enfant comprendra le phénomène de la production sonore.

  • Jouets musicaux

  • Couronnes de cymbalettes,...

  • Sanzas, kalimbas

  • Carillons, xylophones,...

    Dans la grande famille des percussions, il existe les xylophones, les métallophones, ainsi que les balafons ou carillons : ils font parties de la sous-famille des claviers.
    Cette catégorie propose un large éventail d'instruments en bois ou en fer.
    Les claviers, montés sur des rangés de tubes servant de résonateurs, proposent plusieurs octaves de lames accordées. Celles-ci peuvent être métalliques, en bois, en bambou, etc ...
    Pour produire des sons, il suffit de frapper ces lames à l'aide de mailloches à embout plus ou moins dur, selon l'impact sonore recherché.
    Les carillons sont très présents dans les classes car ils sont rythmo-mélodiques et relativement facile à transporter.

  • Batterie

Résultats 1 - 6 sur 6.
Résultats 1 - 6 sur 6.
Les percussions sont les instruments qui apportent le rythme dans tous les styles de musique. Pour certaines cultures, comme en Afrique ou au Brésil, les instruments à percussion sont prédominant dans les musiques traditionnelles. La diversité des percussions explique pourquoi ces instruments jouent un rôle important dans le milieu scolaire. Avec un budget limité, il est possible de fournir un instrument par élève et ainsi mettre en oeuvre des ateliers rythmiques. La famille des instruments à percussion est tellement large qu'elle laisse un immense choix de sonorités à produire. Les matériaux que l'on trouve dans la famille des percussions vont du bois au fer en passant par la peau... Les gestes à réaliser pour produire des sons sont aussi très variés : pour certains instruments, il faut secouer, d'autres racler, taper ou frapper ... L'utilisation d'une percussion dépend du rendu sonore désiré. La douceur des sons boisés du xylophone, la scintillance de certaines percussions métalliques comme les grelots ou la mise en avant des basses d'un tambour démontre combien la famille des percussions est riche ! Les percussions peuvent aussi être l'occasion d'apporter une illustration sonores aux histoires contées... L'utilisation des instruments à percussion laisse des possibilité de créations infinies !
Close